T. Rex, Electric WarriorElectric warrior (1971)

Label : a&m records

Genre : Glam rock

Pays : Grande Bretagne

Site officiel : http://www.marc-bolan.com/

Un wallpaper de T. Rex ? Par ici !

Au début des années 70 Mark Bolan fonde le groupe Tyrannosaurus rex (ballade hippie accoustique) puis le rebaptise T rex. Très rapidement, Bolan s'oriente vers un son plus électrique. Le Glam rock est né.
Il faut bien l'avouer cette étiquette musicale est impossible à définir. En effet, le glam se résume exclusivement à une esthétique vestimentaire : paillette, chaussure à talon haut, pantalon moulant et maquillage très appuyé. Bowie (Ziggy Stardust entre autres) sera le révélateur de cette ère nouvelle androgyne et provocatrice, il ne faut toutefois pas oublier le regretté Bolan, mort en 1977 lors d'un accident de voiture au sommet de sa gloire.
A noter que Bowie s'est entouré par la suite du producteur de Bolan, Tony Visconti. Etrange coïncidence me direz-vous.

Electric Warrior, le second album de T rex, est une bombe en puissance où chaque titre résonnera dans votre tête. Des mélodies accrocheuses, une voix sensuelle, le tout surplombé par des riffs vifs et pénétrants. Bolan réussira à composer des morceaux intemporels qui en feraient pâlir plus d'un. Rip off, Get it on, Jeepster vous feront vous trémousser. Girl et cosmic dancer réveilleront en vous votre romantisme et votre sensibilité.
Electric Warrior est l'album à découvrir et à posséder de toute urgence. Entre blues, rock et jazz, Bolan nous emmène dans son univers, éphémère et immortel. Si vous aimez le pop rock qui bouge et ne s'engouffre pas dans les séborrhées, cet album est pour vous.

discographie : t. rex

t rex, 1970 ; electric warrior, 1971 ; silder, 1972 ; tanx, 1973 ; zinc and the hidden riders of tommorow, 1974 ; Bolan zip gun, 1975 ; futurisc dragon, 1976 ; dandy in the underworld, 1977